Les exercices d’isolation en musculation

Les exercices d’isolation en musculation

mai 9, 2019 0 Par pablo

Les muscles assez développés nécessitent un travail en profondeur. Il vaut mieux ainsi recourir aux exercices d’isolation. Il s’agit d’un mouvement mono-articulaire, très apprécié pour la finition en musculation. Poursuivez cet article pour en savoir davantage sur les exercices d’isolation en musculation.

Un exercice d’isolation : c’est quoi ?

L’exercice d’isolation en musculation est de type mono-articulaire. Il sert à développer spécifiquement un seul muscle ou un groupe de muscles limité (faisceau musculaire). Il permet d’isoler ce dernier et de compléter le travail des mouvements poly-articulaires.

Les exercices de finition s’utilisent à la fin de l’entraînement. Ils ne conviennent pas trop aux débutants en musculation. Par contre, ils sont parfaits pour les bodybuilders à un niveau de musculature avancé, qui ont déjà atteint leur stade de développement, pour travailler les détails. C’est une méthode typique pour faire varier les séances de musculation, en offrant l’occasion à se concentrer en particulier sur un muscle ou un faisceau musculaire.

Les différents types d’exercices d’isolation

A la différence des exercices de base, les exercices d’isolation sont des mouvements mono-articulaires, qui travaillent en isolation. Ils consistent généralement à finir un seul muscle, déjà sollicité avec des mouvements poly-articulaires, afin de le cibler davantage.

A ce titre, il existe différentes sortes d’exercices d’isolation. Entre autres, le curl haltère est très reconnu en musculation. Ce curl effectué avec les haltères convient parfaitement pour le développement des biceps. Suivant la réalisation du mouvement, il peut apporter de l’aide pour avoir des gros bras. Ses nombreuses variantes offrent la possibilité de toucher différents points sous différents angles.

Pratiqué souvent avec un haltère, le kick back est excellent pour isoler les triceps et gagner une bonne congestion. Par ailleurs, les apprentis en musculation doivent s’abstenir à cette activité.

Le leg curl est un exercice mono-articulaire, consacré à cibler les uniquement les jambes, notamment les ischio jambiers, en complément d’un programme fondamental. Il a l’avantage d’être facile à réaliser par tout le monde. Il suffit juste de relever ces membres.

Les avantages des mouvements d’isolation

Nombreux et intéressants sont les avantages que peuvent fournir les exercices d’isolation. Tout d’abord, tous les mouvements sont surtout dédiés à viser une zone bien définie du corps. L’opportunité se présente ainsi pour corriger progressivement les failles et rattraper un certain retard dans les étapes de base sans affecter d’autres groupes musculaires. Les muscles peuvent ne pas réagir de la même manière pour tout le monde. De plus, les mouvements d’isolation ne requièrent peu d’énergie par rapport aux exercices de base, même si ce n’est pas toujours le cas pour tout le monde. Ils permettent de solliciter plus de muscles en peu de temps, et de réaliser une grande quantité de travail sur un muscle cible durant la même séance. Les exercices de finitions optimisent les attaques mécaniques sur le muscle ciblé pour limiter le volume d’articulations embauchées dans l’activité.

 

Pour conclure, les exercices d’isolation ne composent pas le programme d’entrainement général en musculation. Il s’agit d’un mouvement d’appoint pour le ciblage qui peut présenter un intérêt pour certains, mais pas pour les autres. Cette phase s’utilise surtout dans le cadre d’un rattrapage en cas de faille.